Le Saviez-vous ? : les mesures des distributeurs pour lutter contre l’inflation

L’inflation accélère : comme évoqué par IRi, « le niveau d’inflation annuelle des produits de grande consommation (PGC) en grandes surfaces a progressé de 1,4 point entre mars et avril » (LSA). Que ce soit les MDD ou les marques nationales, toutes sont concernées. Toutes les gammes de produits sont également touchées, notamment les produits de première nécessité comme les pâtes, les viandes surgelés, la farine, l’huile, etc.

Face à ces hausses, quelles sont réponses des distributeurs ?

Soucieuses de montrer qu’elles veulent aider le portefeuille des Français, des enseignes comme Intermarché ou Casino ont proposé la vente du carburant à prix coûtant. Casino a même mis en place, en début d’année, le carburant à 1 €. Les automobilistes se faisaient « rembourser la différence en bons d’achat » à dépenser dans le magasin de l’enseigne (Le Parisien).

Dernièrement, une nouvelle mesure a été lancée par l’enseigne alimentaire préférée des Français, E.Leclerc avec la mise en place d’un « bouclier anti-inflation » sur plus d’une centaine de références.

D’après le communiqué de l’enseigne : « À partir du 4 mai et jusqu’au 31 juillet 2022, les éventuelles augmentations de prix de 120 produits du quotidien seront automatiquement compensées en Ticket E.Leclerc sur la carte de fidélité des clients lors de leur passage en caisse. Cette mesure sera valable dans l’ensemble des Centres E.Leclerc ainsi que sur le drive.leclerc.« 

D’autres enseignes jouent sur les promotions pour aider les consommateurs. C’est le cas de Géant Casino qui propose l’opération « plus bas y’a pas ». L’enseigne promet de « rembourser la différence si l’on trouve moins cher ailleurs« . Au total, une centaine de produits (alimentation, hygiène etc.) sont concernés par cette opération.

Sources : LSA mai 2022, LSA inflation, mai 2022 ; Communiqué E.Leclerc mai 2022, LSA avril 2022 ; Le Parisien, février 2022