ActuProxi : Des magasins toujours plus connectés, autonomes et… éphémères !

Récemment, nous avons évoqué l’apparition de nouvelles enseignes Proxi (Boxy, Ximiti, etc.) autonomes et connectées dont l’objectif est de proposer une offre de dépannage alimentaire et non alimentaire dans les zones dépourvues de « supérette ».

«  LP  » de plus en plus connecté

Cette volonté de tout automatiser s’est étendue à Leader Price « LP » : dans un magasin test dans l’Eure (27), les clients utilisent soit leur téléphone, soit des douchettes mise à disposition pour scanner eux-mêmes les articles. Le paiement se fait en caisse automatique où quelques employés restent présents en cas de difficultés (source : Editions Dauvers).

«  Komet «  , une enseigne connectée et autonome : « try, take and go »

Cependant, certaines nouvelles enseignes comme « Komet » vont bien plus loin pour proposer un service personnalisé aux clients. « Komet », point de vente éphémère, ne propose pas de la viande, des fruits ou du fromage mais des vêtements ! Véritable « showroom privatif », « Komet » est complètement automatisé et autonome.

Olivier Dauvers s’est rendu sur place pour visiter ce point de vente à Saint Grégoire (35).

Tout comme les nouvelles enseignes Proxi alimentaires, « Komet » a une superficie réduite (18m2) et repose sur un parcours client déjà bien rodé chez d’autres enseignes tels qu’Auchan Go. Il suffit de « télécharger l’application Komet, créer un compte client et le relier obligatoirement à un compte bancaire pour pouvoir être débité » (Olivier Dauvers).

Enfin, il suffit de réserver un créneau pour profiter de cet espace et faire ses essayages à l’abri des regards. Les capteurs présents sur les vêtements et sur les tringles identifient les vêtements conservés et ceux reposés. Ces informations sont retransmises directement dans le panier virtuel qui devra être validé manuellement avant de quitter l’espace de vente.

Sources : Editions Dauvers, 7 février 2022 ; Editions Dauvers 8 février 2022