Le Chiffre Clé : les enjeux écologiques du recyclage des piles et batteries

Du 5 au 11 septembre a eu lieu la semaine européenne du recyclage des piles. «  La seconde vie des piles et batteries » a été le thème de cette 8ème édition.

Alors que le recyclage et la valorisation de nos déchets sont au cœur de l’actualité, éduquer, informer et expliquer aux citoyens l’importance de recycler ces objets du quotidien est un enjeu crucial. Corépile, acteur majeur dans la collecte et le recyclage des piles, estime, qu’il y a en moyenne, 121 piles / accumulateurs portables (exemple : batteries externes) stockés dans une maison, et 81 dans un appartement !

Malheureusement, encore trop de piles ne sont pas déposées dans les points de collecte, comme on peut le constater dans l’infographie suivante (Corépile, 2020).

80,7% d’une pile ou batterie est recyclée en métaux pour être utile au quotidien.

Corépile (2019)

Comment recycler les piles ?

L’utilisateur dépose les piles usagées dans les points de collecte (tous les magasins qui vendent des piles doivent avoir un point de collecte) ou dans les déchetteries. La filière de recyclage les récupère pour les trier. Les différents métaux trouvés comme le fer, l’acier ou encore le zinc seront réutilisés pour la carrosserie des voitures, les toitures, les gouttières ou pour fabriquer les couverts à manger par exemple.

Avec ce geste simple, il est ainsi possible de fabriquer «  un cadre de vélo avec 3.132 piles, une casserole en inox avec 105 piles ou encore une canette à partir de 2 batteries recyclées ».

Sources : Corépile, 2022