Home » Le Saviez-vous ? La fin des tickets de caisse décalée à avril 2023

Le Saviez-vous ? La fin des tickets de caisse décalée à avril 2023

Lutter contre le gaspillage et limiter l’utilisation du Bisphénol A (considéré comme dangereux pour la santé) sont les deux principaux objectifs de l’arrêt de l’impression des tickets de caisse. A partir du 1er avril 2023 (initialement prévue le 1er janvier 2023), les consommateurs devront alors demander pour avoir le récapitulatif de leurs achats.

30 milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année (source : Service-Public.fr)

Toutefois, si le ticket de caisse correspond à une facture, s’il permet de bénéficier d’une garantie, ou si sa « conservation et [sa] présentation sont nécessaires pour bénéficier d’un produit ou d’un service », alors le ticket de caisse sera systématiquement imprimé. (source : Service-Public.fr)

Cette démarche s’inscrit dans une volonté de réduire drastiquement l’usage du papier. Dans cette optique, les enseignes réduisent voire suppriment complètement la distribution de prospectus à l’échelle nationale. Mi-décembre 2022, c’est Cora, suivie de E.Leclerc qui a annoncé la fin totale des catalogues de leur enseigne. Mis en place dès cette mi-janvier par Cora, il faudra attendre la rentrée de septembre 2023, pour ne plus voir aucun prospectus Leclerc.

  » Bien sûr, il y a un risque commercial. Mais enfin, 50 000 tonnes de papier économisées par an, ça ne peut être que bénéfique en termes d’émission de CO2 et de carbone.  » (Michel Edouard Leclerc, dans un communiqué)

Pour rester informé des réductions, les consommateurs, pourront télécharger les applications et les recevoir par messages. Cela pose question pour les personnes qui maîtrisent peu les « nouvelles » technologies. Pour ne pas les pénaliser, Système U par la voix de son président annonce laisser le choix aux clients de recevoir ou non les prospectus.

Pour les enseignes de jouets dont le pic d’activité dépend d’une période de l’année comme Noël, les catalogues restent un moyen efficace de faire connaître leurs produits notamment aux enfants. Pour atténuer leur impact environnemental, l’enseigne JouéClub a proposé dans ses points de vente des « box Catamiam ». Les clients y déposent leur catalogue pour que ce dernier soit recyclé. En échange, ils reçoivent des points sur leur carte de fidélité, ainsi qu’un cadeau « recyclé ».

Sources : Linéaires, décembre 2022 ; Actu.fr, décembre 2022 ; JouéClub ; Service-public.fr; Twitter Dominique Schelcher ; Communiqué Leclerc, décembre 2022