Le Chiffre Clé : L’impact de l’inflation sur le portefeuille des Français

L’inflation pèse de plus en plus lourd sur le portefeuille des Français. D’après TF1, qui s’appuie sur les données de 60 millions de consommateurs, l’inflation pèse « 90€ de plus par mois dans le budget des ménages« .

Parmi les rayons dont les prix augmentent le plus fortement, on retrouve l’épicerie (+5,14% sur un an) suivie du FLS (+4,6%) dont les produits « viandes surgelés » ont connu au mois de mai une hausse de prix spectaculaire : +18,2% (source Linéaires, d’après les données IRi).

Face à cette situation, les consommateurs réduisent la quantité de produits achetés comme le souligne LSA qui s’appuie sur Kantar : « – 6,2% des dépenses alimentaires sur la période du 21 mars au 17 avril 2022 (vs même période de 2021) ». 

Cette répercussion concerne notamment 2 catégories de produits :

  • les produits frais traditionnels : la viande (-13,2% des ventes en volume par rapport à P4 2021), le poisson ou encore les fruits (-11% des ventes en volume par rapport à P4 2021 ) sont impactés (source LSA/Kantar World Panel).
  • les produits « non-essentiels » ou dits « plaisirs » : gâteaux, bonbons, alcool etc., sont également concernés. Par exemple, les tablettes de chocolat connaissent une baisse de leur vente en volume de -10% de par rapport à P4 2021 chez les ménages modestes.

Les gagnants pour l’instant de l’inflation sont les MDD : les Français s’y reportent notamment pour des aliments comme la moutarde, les pâtes, l’huile et certains produits laitiers. Même si ces produits permettent de bénéficier généralement de prix plus faibles, 20% des foyers considérés comme les plus « modestes » déclarent « ne plus s’en sortir financièrement parlant » (selon la classification Kantar).

Les produits « plaisirs » pénalisés par l’inflation

Sources : Linéaires, juin 2022 ; LSA, juin 2022 ; JT TF1 13H, juin 2022