Le Saviez-vous ? La mise en place du « Oui pub »

Il y a un an, la loi Climat et Résilience a été promulguée pour lutter contre le réchauffement climatique et modifier en profondeur le comportement des citoyens, des industriels et… des enseignes !

Conformément à cette loi et donc pour lutter contre le gaspillage, une expérimentation « Oui Pub » pour limiter au strict nécessaire la distribution de prospectus a débuté ce 1er septembre dans 14 grandes villes ou agglomérations.

Ces prospectus « non sollicités représentent près de 800 000 tonnes en France, soit 12 kilos de prospectus par habitant et 30 kilos par foyer en moyenne chaque année »

Source Le Monde

Qui est concerné par cette expérimentation « Oui pub » ?

2,5 millions d’habitants issus de 14 communes représentatives de la population française telles que Bordeaux, ou la Métropole du Grand Nancy ont désormais le choix de coller ou non sur leur boite aux lettres l’autocollant « Oui pub ». C’est de l’opt-in : seuls ceux qui l’apposeront continueront à recevoir des prospectus !

A l’issue de cette expérience qui durera 3 ans, un rapport « évaluera l’impact de l’expérimentation sur la production et le traitement des déchets papier, ses conséquences sur l’emploi, sur les secteurs d’activité concernés, sur les comportements des consommateurs, mais aussi sur les éventuelles difficultés de généralisation d’une telle mesure » selon le communiqué du ministère de la Transition écologique.

Quels impacts sur les GSA ?

Alors que le prospectus papier reste un vecteur privilégié pour les enseignes pour faire connaître produits et réductions (44 % des sondés souhaitent être informés des promotions via ce canal), certaines d’entre elles ont déjà pris les devants :

  • Franprix et Monoprix n’utilisent que le digital.
  • Depuis janvier 2022, Carrefour a supprimé les prospectus dans 40 de ses hypermarchés (source : Linéaires).
  • Il y a 1 an, Super U a également testé la dématérialisation dans près de 250 points de vente.

Alors que chez nos voisins, « moins d’un quart de la population a souhaité coller un «  oui pub », reste maintenant à voir quelle sera la tendance française.

Sources : LSA 1er septembre 2022, Le Monde, 1er septembre 2022 ; Service-public, 30 aout 2022, Linéaires 15 février 2022, LSA, septembre 2021