ActuProxi : Le circuit Proxi, « le réseau physique qui sort le plus renforcé des 2 années de crise sanitaire »

Lors de la « Journée Proximité 2022« , organisée par l’Institut du Commerce, IRi est revenu sur l’évolution du circuit Proxi depuis notamment le début de la crise sanitaire.

La Proximité rurale

Les confinements successifs et l’essor du télétravail ont conduit les Français qui le pouvaient à déménager vers des zones plus rurales pour bénéficier de plus d’espace. Face à ce « déplacement de population », les points de vente ruraux (présents dans les bourgs, dans les petites villes autonomes ou à proximité des dernières couronnes des agglomérations) connaissent de belles retombées. Cet impact positif est renforcé par une « concurrence commerciale moins forte ».

Résultat ? Le CA PGC FLS de la Proxi rurale a progressé de 11,4% en deux ans, 2021 vs. 2019 (+ 12,3% en 2020, suivi d’une année de consolidation en 2021 avec – 0,8%).

La Proximité urbaine

La Proxi urbaine a également connu une forte croissance en 2020, avec + 6,9%, suivie d’une consolidation en 2021 (– 0,4%) ; au total, le CA PGC FLS de la Proxi urbaine reste supérieur de 6,4% en 2021 vs. 2019. En 2021, la Proxi urbaine a connu un trou d’air au 1er semestre (– 15,7% pour le CA PGC FLS en mars 2021 vs. mars 2020), mais c’est un effet de base, et depuis juin 2021 la Proxi urbaine a retrouvé une croissance chaque mois.

La Proxi face à la concurrence

Les clients Proxi « fréquentent beaucoup plus de circuits de distribution que la moyenne des Français« . Ils vont davantage dans les enseignes spécialisées, chez des traiteurs, etc. Cette concurrence impose aux enseignes Proxi de se démarquer des autres circuits en proposant toujours plus de services (livraison à domicile par exemple) et des produits divers et de grandes qualités (plats préparés, produits frais traditionnels, etc.).

Les attentes des clients

Face à beaucoup de concurrence, ce circuit a encore des marges de progression pour répondre parfaitement aux attentes des clients : IRi souligne la nécessité de proposer davantage de « produits locaux/frais », de meilleurs avantages fidélités, un passage en caisse plus rapide ou encore développer la « convivialité » en magasin.

Sources : Iri, mars 2022 (conférence  » Une nouvelle relation de proximité émotionnelle et servicielle » par l’Institut du commerce)

Tags: