Skip to content
Home » Etude WinMinute : Les habitudes de consommation pour le Nouvel An chinois

Etude WinMinute : Les habitudes de consommation pour le Nouvel An chinois

WinMinute a interrogé ses utilisateurs sur la consommation de produits asiatiques à l’occasion du Nouvel An chinois (sondage réalisé du 1er février au 22 février, 805 répondants).

Cette année, 52% des répondants avaient prévu d’acheter des produits asiatiques pour le Nouvel An chinois, chiffre stable par rapport à l’an passé. Ce sont principalement les jeunes de 18 à 25 ans qui semblent vouloir davantage consommer ces produits par rapport à 2023, avec une hausse de + 6 points pour cette tranche d’âge. A l’inverse, les 46-55 ans affichent une baisse de – 4 points.

La région la plus encline à acheter des produits asiatiques pour cette occasion est les Pays de Loire (66%), suivie de l’Occitanie (59%) et de la Bourgogne-Franche-Comté (58%). A l’inverse, les intentions sont de 43% seulement en Nouvelle Aquitaine et 45% dans les Hauts de France.

Toutefois, 62% des répondants affirment que la période du Nouvel An chinois n’influence pas leurs achats de produits alimentaires.

Les marques asiatiques les plus citées par les répondants

On a demandé aux sondés quelles marques leur venaient à l’esprit si on leur parle de Nouvel An chinois. En tête, on retrouve :

  • SuziWan (24%). La marque du groupe Mars est celle qui arrive en tête pout toutes les tranches d’âges, sauf pour les 18-25 ans (14%).
  • Kikoman (18%), la marque de sauces asiatiques distribuée par Epidis / Traditional Word Foods davantage cité par les 36-45 ans (21%).
  • Tradition d’Asie (16%), de la société Marie, suivie de près par les produits MDD (15%)

Les leviers de consommation des produits asiatiques pour le Nouvel An chinois

Quelles que soient les tranches d’âge, le principal facteur qui les conduirait à acheter davantage les produits asiatiques pour le Nouvel An Chinois est la présence de bons de réduction (34%), suivie par la présence d’une animation / dégustation (24%) ou la présence de mises en avant imposantes dans leur magasin (20%). En période d’inflation, ils sont même 29% à affirmer que la présence d’une promotion leur donne davantage envie d’acheter ces produits cette année par rapport à l’année précédente.

L’inflation est le principal frein pour les consommateurs

Nous avons demandé à nos utilisateurs ce qui pourrait limiter leurs achats de produits asiatiques cette année, par rapport à l’an dernier : à 55%, c’est la hausse des prix qui est mentionnée en premier ! Loin derrière, le nombre assez faible de références de produits asiatiques dans leur magasin (16%). Enfin, en troisième position, les consommateurs pointent du doigt que l’origine des produits est moins bien indiquée / visible par rapport aux années précédentes (11%).

Les habitudes de consommation pour le Nouvel An chinois