Qui a dit : « On ne peut pas adresser la Proxi avec les mêmes réflexes que l’hypermarché » ?

À l’occasion du Forum de la Proximité, créé par LSA, Ilan Ouanounou, Directeur de Carrefour Proximité, dresse le bilan de l’activité Proxi chez Carrefour puis évoque les futurs axes stratégiques pour continuer à la développer.

Ilan Ouananou souligne l’attrait de la Proximité : « On a le vent en poupe ». L’attirance pour la Proxi s’est confirmée et accentuée avec les confinements (notamment le premier) ; son attractivité est le fruit d’un nouveau besoin des consommateurs qui recherchent « la proximité géographique dans les courses, la rapidité d’achat, la facilité d’achat et la recherche d’innovations ».

Dans le parc Proxi, une tendance a également vu le jour avec la situation sanitaire : il s’agit du « grand retour de la ruralité » : les consommateurs privilégient davantage les enseignes Proxi rurales ou péri-urbaines (par exemple Carrefour Contact). Cet attrait repose sur « un juste équilibre » entre un large assortiment d’un côté et des prix qui « justifient le service de proximité ».

Pour conserver cette dynamique, Ilan Ouanounou évoque 5 axes stratégiques :

  • L’Expansion : ouvrir de nouveaux magasins pour permettre aux clients d’avoir des points de vente au plus près de chez eux.
  • L’Offre : accroître le choix des produits et « accompagner le client vers la transition alimentaire ». Cela passe par une hausse de la qualité des fruits et légumes, le bio, le développement du vrac et l’innovation produit.
  • Le Prix : développer le format des produits en favorisant le  « petit conditionnement », les « produits d’entrée de gamme et « les marques distributeurs ».
  • Les Services : déployer et étendre de nouveaux services comme l’e-commerce (livraison et le click and collect).
  • L’Excellence opérationnelle : cet axe apporte des réponses à une question centrale « comment offrir chaque jour une expérience d’achat au client qui soit la plus satisfaisante possible ? ». La réponse repose sur la satisfaction du consommateur et son expérience d’achat.

Le groupe entend adapter ces axes pour se focaliser sur les besoins des clients qui varient selon leur localisation : zones urbaines, péri-urbaines ou rurales. A titre d’exemples, l’accent sera mis sur les produits frais traditionnels et le click and collect pour Carrefour contact alors que Carrefour City sera tourné vers la livraison à domicile et le bio.

Pour se développer, la Proxi doit s’appuyer également sur les industriels, acteur déterminant. Ilan Ouanounou les encourage donc à s’intéresser encore plus « au marché de la proxi », étant donné qu’ « on ne peut pas adresser la Proxi avec les mêmes réflexes que l’hypermarché ».

Ilan Ouanounou leur conseille donc aux marques :

  • d’« adapter le conditionnement » en proposant des formats plus facilement transportables. Cet aspect impactera favorablement le prix des produits.
  • « travailler avec des forces de ventes spécifiques » qui connaissent l’univers de la Proxi. Comme le souligne, Ouanounou « envoyez-nous des commerciaux qui savent de quoi ils parlent ».
  • proposer à la Proximité des innovations en avant-première : il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant : les clients de la Proxi sont désireux de tester des innovations et les industriels en raisonnant en DN augmenteront leur visibilité.

Les propos du Directeur de Carrefour Proximité correspondent parfaitement à l’offre de WinMinutePro : nous envoyons dans les magasins Proxi des commerciaux familiers de cet univers pour augmenter votre visibilité en DN. Dans un premier temps, les Winautes Pro convainquent les gérants de l’importance de référencer vos produits, puis quelques jours plus tard, ils réalisent une visite de constat pour s’assurer que les produits commandés sont bien en rayon !

Source : LSA décembre 2020