Chiffre Clé : 25% des Français affirment vouloir délaisser les GMS

Les pratiques d’achats des Français ont été l’objet d’une étude réalisée par Kantar et L’Échangeur BNP Paribas à l’automne 2020. Comme le souligne Linéaires, les résultats sont sans équivoque et traduisent un changement dans les habitudes de consommation des Français : 26 % et 24 % respectivement des sondés déclarent qu’ils viendront moins dans les hypermarchés et dans les supermarchés.

Comment expliquer ce recul ? D’abord, la crise sanitaire semble avoir eu un rôle clé. Les consommateurs ont délaissé les grandes surfaces durant cette période et se sont tournés davantage vers le e-commerce (drive, livraison…). L’étude montre bien que, parmi les 43 % de foyers qui ont effectué des courses en ligne en 2020, 95 % d’entre eux souhaitent s’inscrire dans cette dynamique. Cette nouvelle habitude semble donc amenée à perdurer. Cependant, ces nouvelles pratiques ne sont pas si récentes. Dès 2011, Les Echos soulignaient que plusieurs grandes enseignes s’inquiétaient déjà de ce bouleversement de consommation. Néanmoins, l’année 2020, avec les confinements successifs, a demandé aux grandes enseignes d’adapter leurs offres. Elles ont dû répondre à une nouvelle demande en développant le « click and collect » et leur site de vente par exemple.

Si la crise sanitaire a eu un impact sur la manière d’acheter les produits, elle a également eu un impact sur les magasins fréquentés. LSA nous apprend que 42 % des Français ont modifié « leur habitudes quand au choix de leur magasin alimentaire ». Le choix des français s’est porté sur les magasins de proximité : 16 % des Français souhaitent davantage les fréquenter et 21% souhaitent se tourner davantage vers le circuit court avec les producteurs locaux et les marchés. Ces nouvelles pratiques peuvent être comprises au regard de l’évolution de la société où le local correspond dorénavant à un des modèles valorisés par les Français.

Alors que la Proxi représente aujourd’hui un circuit capital, WinMinute peut vous aider à y développer la présence de vos produits grâce à son réseau d’auto-entrepreneurs.

Source : Linéaires 6 janvier 2021 

Source : Les Echos octobre 2011

Source : LSA 26 juin 2020