ActuWinMinute : WinMinute et les Éditions Dauvers collaborent sur L’essentiel du Bio en GMS 2021

Après s’être associés pour réaliser l’observatoire du Vrac 2021, Les Éditions Dauvers et WinMinute ont à nouveau collaboré pour réaliser l’Essentiel du bio en GMS 2021.

L’enseignement clé : le ralentissement du Bio après plusieurs années d’euphorie !

  • Un ralentissement nettement plus important en GSA (baisse du CA de – 2,7% points au T3 2021 vs. + 8,5% points au T3 2020) que dans les enseignes spécialisés dans le bio (hausse du CA de + 4,8 points au T3 2021 vs. + 10,9% points au T3 2020). Jouer la carte du bio, pour la GSA, ne permet pas de gagner à tous les coups !
  • Les marques nationales généralistes (PDM de -0,6%) peinent à faire face aux marques nationales spécialistes (PDM de +2,8%).
  • Parmi les rayons plébiscités par le bio, on trouve en tête le Frais LS Laitier (PDM de 8,4%) suivi de la catégorie Épicerie sucrée (PDM de 7,8%) à égalité avec l’Épicerie salée.
  • Le prix est souvent perçu comme élevé par les consommateurs ; c’est est avéré notamment chez les marques nationales spécialistes (9 % plus chères que les marques nationales généralistes à produits équivalents).
  • La visite des Winautes dans les points de vente a fait émerger que : « l’implantation des références bio dans les différents rayons varie sensiblement selon les enseignes et selon les catégories de produits« . Les produits bio se trouvent donc soit « regroupées » soit « éclatées » selon les rayons.

Retrouvez en détail les tendances chiffrées de l’Essentiel du Bio : téléchargement gratuit ici

Source : Les Éditions Dauvers, décembre 2021

Tags: